« Manifeste des gorilles » / « Gorilla manifesto »

Gorillas

La démarche des AmiEs du parc des Gorilles s’appuie sur les principes de l’écologie sociale : la valorisation de la diversité écologique et humaine, la reconnaissance de l’interdépendance des fonctions sociales et environnementales, la décentralisation des pouvoirs, l’autonomie des collectivités et la participation populaire.

Les AmiEs du parc des Gorilles prennent parti pour un aménagement planifié et concerté de leur quartier mettant les dimensions sociales et écologiques à l’avant-plan d’un développement urbain en phase avec les besoins et aspirations de la communauté du secteur Marconi-Alexandra.

Plutôt que d’adopter une approche superficielle de « re-développement » du secteur servant les intérêts à court terme des spéculateurs fonciers et des promoteurs immobiliers, les AmiEs du parc des Gorilles mettent de l’avant un processus de revitalisation à long terme et en profondeur misant sur la préservation, la mise en valeur et la diversification du patrimoine humain, bâti et naturel du quartier.

Ce « manifeste » est inspiré d’un document de travail sur le parc des gorilles présenté en 2014.

The Friends of Gorilla Park stand for social ecology, ecological and human diversity, awareness of the interdependence between the social and environmental, the decentralization of power, and placing emphasis on collective autonomy and local participation.

The Friends of Gorilla Park are committed to inclusive planning and management of the area, taking into consideration the aspirations of the Marconi-Alexandra community in the context of the urban development already underway.

Instead of a superficial approach for the « redevelopment » of the sector that serves only the short-term interests of a few real-estate speculators and developers,

The Friends, will coordinate a process for the long-term revitalization, celebrating and preserving the social, ecological and urban heritage of a community.

This « Manifesto » was inspired by « document de travail sur le parc des gorillas » published in 2014.